Une bonne complémentaire santé pour les prestations médicales, c’est quoi ?

Une mutuelle est un système de protection social qui a pour but de rembourser les soins dentaires comme l'indique le site comparateur de mutuelle. Les adhérents à une complémentaire dentaire versent une cotisation mensuelle pour pouvoir payer les soins dentaires. Les remboursements dentaires reposent entièrement sur les cotisations versées mais également sur l’état de santé de l’adhérent au moment de la signature du contrat d’adhésion. Les conditions d’adhésion, les mensualités ainsi que les conditions de remboursement dentaires dépendent d’un organisme à un autre. La souscription d’une mutuelle dentaire est donc née d’un besoin de couvrir ses dépenses de soins dentaires, mais aussi celles de son conjoint et de ses enfants par la même occasion. La sécurité sociale ne couvrant qu’une faible part des dépenses. Dans cette perspective, il est plus judicieux de ne pas prendre la première assurance qui tombe sous les yeux, puisque l’objectif est d’assurer la famille avec une seule assurance pour profiter d’un tarif avantageux. Mais si la couverture concerne une seule, le choix d’une assurance qui prend en charge tous les risques sera le bienvenu.

Comment fonctionne une mutuelle spécique pour le dentaire ?

Le remboursement des soins dentaires par la mutuelle dentaire intervient après celui par la sécurité sociale. Les remboursements par la sécurité sociale est à 70 % du tarif de convention pour les soins basiques et les soins conservateurs, et environ 15 % pour les prothèses. Si les soins sont plus poussés ou s’étalent sur plusieurs séances, la sécurité sociale ne prend en charge qu’une part infime des dépenses. Pour la pose d’une couronne qui coûte 700 euros en cabinet, elle ne rembourse que 100 euros. C’est à ce moment que l’assuré a besoin d’une bonne mutuelle. Cette protection complémentaire lui permet de se faire soigner les dents par un dentiste sans attendre que le problème dentaire ne se complique et ne nécessite un traitement de fond comme la pose de prothèses qui lui reviendra encore plus chère au final. Le choix d’une mutuelle dentaire sans plafond va lui permettre de bénéficier de soins dentaires juste sur présentation de sa carte bleue et de sa carte vitale au professionnel dentaire. Il se verra ainsi exempté des avances sur les frais pour le traitement de ses caries, la dévitalisation de ses dents ou encore le détartrage de ces derniers. En souscrivant une mutuelle performante avec notre comparateur de mutuelle dont les garanties et les remboursements correspondent exactement à ses besoins, il pourra être couvert pour la pose de prothèses (bridge, couronne) et d’implant sans faire trop de dépenses.

Suivant

Bien définir ses besoins en soins dentaires

Il est indispensable de définir ses besoins en soins dentaires avant de souscrire une mutuelle dentaire. C’est le dentiste qui fera un état des lieux de la santé de vos dents. Il vous donnera son avis au sujet des éventuels dépenses dentaires auxquelles vous aurez sûrement à faire face. Pour ce faire, il prendra en compte les loisirs que vous et vos enfants pratiqués, et les risques auxquels vos dents peuvent être exposées. Il prendra également en compte de la sécurité dans votre quartier, à quel point vous risquez d’être agressé physiquement. Il tiendra également compte de votre métier, des risques d’accident ou de chute auxquels vous êtes exposés. Une fois que vos besoins ont été définis, vous pouvez vous lancer à la recherche de votre mutuelle dentaire.

Suivant

Quel type de garantie pour votre mutuelle dentaire et comment trouver une mutuelle avec une comparaison mutuelle ?

Une fois l’analyse des besoins et du budget dentaire faite, l’assuré est fixé sur la formule qui lui convient le mieux. Si ses dents sont en très bon état, il n’aura pas besoin de soins récurrents. Un contrat d’assurance à prix réduit peut suffire pour couvrir ses soins basiques tels que les consultations pour le contrôle systématique des dents, le détartrage ou encore le traitement des caries. Si par contre ses dents sont en moins bon état, il aura besoin de se faire poser un appareil dentaire partiel ou intégral, des bridges, des couronnes et même des implants. Dans ce cas, il faudra prévoir une mutuelle plus performante pour que le reste à charge du patient après remboursement de la sécurité sociale et de la mutuelle soit faible.

Pour avoir la garantie que le contrat de mutuelle dentaire choisi propose de fortes garanties pour les soins dentaires, il convient de lire attentivement les différentes prestations relatives aux travaux dentaires. Les soins dentaires concernent les consultations classiques telles que le détartrage, le traitement des caries ou de la rage des dents. Puisque ces actes bénéficient d’un remboursement par l’assurance maladie à hauteur de 70 %, ils ne requièrent pas de formule spécifique. Les prothèses dentaires génèrent des dépenses plus où moins importantes. Appareils dentaires, bridges et couronnes sont remboursés par l’assurance maladie à hauteur de 70 %. Cependant, le taux de remboursement peut être très faible, voire inexistante puisque les chirurgiens-dentistes sont libres d’appliquer leur propre tarif selon le type de maladie comme les abcès dentaire ou la gingivite. D’où la nécessité d’une bonne mutuelle. Pour ce qui est de l’orthodontie, les tarifs peuvent être ahurissants, toujours à cause du tarif libre. La réalisation d’un devis auprès du chirurgien-dentiste est donc requise pour voir un aperçu sur l’apport de la meilleure mutuelle dentaire.

Evaluer les remboursements de la mutuelle

L’évaluation des remboursements de la mutuelle est une étape à ne pas négliger au cours de la recherche de la mutuelle dentaire. Dans le cas où les prestations proposées par votre mutuelle d’entreprise suffisent pour couvrir vos besoins dentaires, vous n’aurez pas besoin de souscrire une mutuelle indépendante. En revanche, si vos frais dentaires risquent de dépassent le plafond annuel fixé par la mutuelle d’entreprise, la souscription d’une mutuelle dentaire complémentaire est indiquée. Procédez au calcul total des futurs frais dentaires pour chaque membre de votre famille. Ensuite, intégrez les risques consécutifs à des éventuels accidents ou agressions et à des pathologies héréditaires.

Il faut également prendre en considération les remboursements proposés pour l’entretien courant des dents, le détartrage, les traitements de caries, les soins de blanchiment, les traitements des maladies parodontales, les appareillages dentaires pour les enfants et les adultes, mais aussi les prothèses dentaires et les implants. Pour l’ensemble de ces prestations, il est important de vérifier le type de remboursement proposé par la mutuelle. Sont-ils en pourcentage ou en forfaits ? Sachez que si la mutuelle prévoit un remboursement à hauteur de 200 % du tarif de la sécurité sociale pour une couronne, le remboursement ne sera que de 200 euros. Si votre contrat prévoit des plafonds de remboursement annuel, veuillez à contrôler leur niveau, qu’ils soient assez élevés pour couvrir tous vos frais. Prenez aussi garde des contrats qui incluent des délais de carence et des franchises.

Comment trouver la meilleure mutuelle dentaire ?

Une fois que vous avez défini vos besoins en matière de soins dentaires, vous pouvez partir à la chasse aux mutuelles santé. Pour gagner du temps dans vos recherches, il convient d’utiliser un comparateur mutuelle dentaires. Grâce à ce dispositif, vous trouverez en un rien de temps la formule la plus performante en termes de garanties et de prix. Généralement, un comparateur mutuelle dentaire fonctionne en deux étapes. Vous devez d’abord remplir un formulaire avec vos informations personnelles, autrement dit votre identité, vos coordonnées personnelles, le type de remboursement dentaires sollicité. Vous devez ensuite répondre à un questionnaire qui se base principalement sur vos besoins de santé dentaires, notamment sur votre budget mutuelle dentaire mensuel, les besoins en prothèses dentaires et les diverses opérations à venir. Ces données seront utilisées par le comparateur pour la sélection des offres en accord avec votre profil et à vos besoins pour que vous profitiez d’un remboursement approprié pour chacun de vos soins dentaires.

Il ne faut pas hésiter à utiliser un comparateur de mutuelles dentaires si pour trouver votre mutuelle dentaire en un tour de main. Vous pouvez aussi y faire des simulations de devis gratuites et sans engagement de votre part en remplissant le formulaire de devis. En cas de doute, prenez contact avec un conseiller en assurance. Ce dernier saura répondre à vos questions et vous renseigner sur les avantages des mutuelles dentaires, quel que soit le niveau des soins. Il vous guidera également vers la formule qui convient le plus à votre situation.

L’orthodontie et les implants sont-ils remboursés ?

L'orthodontie ne fait l’objet d’un remboursement par la sécurité sociale que si elle est pratiquée sur des enfants de moins de 16 ans. Le montant du remboursement est de 193,50 euros par semestre. La mutuelle dentaire intervient en complément pour la prise en charge du traitement. L’orthodontie adulte n’étant pas prise en charge par la sécurité sociale, des formules de protection dentaires avec des remboursements sous forme de forfaits sont mises à la disposition des assurés.

Quant aux implants dentaires, ils souffrent de l’absence de remboursement par la sécurité sociale. Certaines mutuelles les prennent en charge, mais à condition que l’assuré choisisse une couverture haut de gamme avec un remboursement sous forme de tarifs reconstitués ou de forfaits pour pouvoir bénéficier une prise en charge optimale. Pour trouver la meilleure mutuelle adaptée à vos besoins, vous pouvez procéder à un comparatif des offres de mutuelles sur le marché.

Se garantir avec assurance santé spécifique pour la dentition

A l’heure actuelle, nous savons tous que se faire soigner les dents devient de plus en plus coûteux. C’est pour cette raison que nous sommes affiliés à un régime de Sécurité sociale obligatoire. Cependant, c’est lorsque les frais dentaires sont surtout onéreux que la Sécurité sociale ne les prend pas en charge. Rendons-nous compte que pour la pose d’une simple couronne, il faut débourser entre 600 et 1200 euros. Pensez-vous que la Sécurité sociale va vous rembourser toute cette somme ? Non, cette structure n’effectuera qu’un remboursement basé sur un tarif de convention fixé à une centaine d’euros. Autant dire que cela est vraiment insuffisant. Vis-à-vis de cette situation, bon nombre de Français ne se font plus soigner les dents car ils n’ont pas les moyens de se payer ce type de soin. La souscription à une mutuelle dentaire est la meilleure alternative.

Souscrire à une mutuelle dentaire est une bonne solution

  Pour s’offrir des soins dentaires d’excellente qualité, il est conseillé, voire indispensable de souscrire à une mutuelle dentaire. En effet, nul n’est à l’abri d’un accident domestique pouvant conduire à une fracture dentaire. Il faut également noter qu’une dentition fragile est plus ou moins héréditaire. Ainsi, vous et vos enfants pouvez hériter d’une telle fragilité dentaire. Il se peut même qu’une décalcification ait pour conséquence un manque de solidité de vos dents. Certains enfants ont aussi des dents qui poussent de travers. Dans ces cas-là, vous allez devoir recourir à un traitement par appareillage qui coûte assez cher. Pour faire face à tous ces problèmes, avez-vous les moyens financiers ? L’affiliation à une mutuelle dentaire est la solution la plus simple et la plus sûre. La mutuelle dentaire effectuera un remboursement presque total des charges dentaires.

Comment choisir une mutuelle dentaire parmi celles qui sont présentes sur le marché ?

Le choix d’une mutuelle dentaire ne doit pas se faire à la légère. Pour ce faire, il est indiqué de consulter votre dentiste. Il est le seul compétent à vous indiquer les types de soins qui pourront être nécessaires pour vous et votre famille. Vous serez ainsi fixé sur les frais approximatifs auxquels vous devrez faire face à l’avenir. En choisissant une mutuelle dentaire, il est important de tenir compte des remboursements effectués pour un détartrage, des traitements de caries simples, un appareillage dentaire pour les adultes ou pour les enfants, mais également pour un implant ou une prothèse dentaire. Vous devez aussi vérifier si les remboursements sont indiqués en pourcentage par rapport au tarif de la Sécurité sociale ou en montant. Au cas où la mutuelle prévoit des plafonds de remboursement annuels, il faudra vérifier si le montant n’est pas trop bas. Les délais de carence et les éventuelles franchises prévues dans les contrats sont aussi à prendre en compte. Quoi qu’il en soit, avant de choisir une mutuelle dentaire, vous devrez faire un tri et ne choisir que celle qui vous offre le plus d’avantage. Autrement dit, optez pour celle qui couvre le plus les soins dentaires de votre famille.